Nos conseils pour se lancer en couture

Ça y est, vous avez décidé d’apprendre à coudre ou vous y pensez très sérieusement. On n’essaiera pas de vous en dissuader, bien au contraire, la couture étant pour nous une passion qu’on adore transmettre à travers nos kits couture et à travers ce blog.

Dans cet article nous allons vous donner de précieux conseils pour débuter sereinement. Il n’y aucune vérité absolue, mais nous avons pu tirer pas mal d’enseignements de nos parcours très différents (Margot a appris à coudre en école de stylisme et je me suis lancée en autodidacte).

La première chose que vous devez savoir, c’est que coudre prend du temps et que tout ne sera pas parfait du premier coup. Pour autant, votre marge de progression et la satisfaction que vous ressentirez seront telles que vous ne regretterez pas de vous être lancé(e), on vous le promet.

Le matériel indispensable :

Commençons par le plus important, la machine à coudre. Pour un premier achat vous trouverez de bonnes machines entrée de gamme entre 150€ et 250€ environ (Brother et Singer par exemple proposent de bonnes machines dans cette fourchette de prix). A ce prix-là vous n’aurez aucune fonctionnalité superflue et le moteur sera un peu léger pour coudre les tissus difficiles (jean épais, soie ou jersey fin), mais vous pourrez réaliser sans difficulté la grande majorité de vos projets. Les premiers temps vous pourrez vous passer d’une surjeteuse si ça ne rentre pas dans votre budget (il s’agit d’une machine qui coud et coupe les bords du tissu simultanément pour donner des finitions parfaites. Elle est aussi recommandée pour coudre le jersey.) J’ai acheté ma surjeteuse (une Elna 664 pro) au bout d’un an et demi, pour obtenir des finitions plus professionnelles, mais je suis toujours ravie de porter mes premières créations réalisées à 100% avec ma Singer Simple.

Il est aussi essentiel pour une couturière d’avoir toujours un fer à repasser (ou encore mieux une centrale vapeur) à portée de main. Il vous permettra d’éliminer les faux plis et de repasser régulièrement les coutures de votre projet en cours pour un rendu au top.

Vous aurez enfin besoin de pas mal de « petit matériel ». On vous conseille d’acheter de la qualité et de privilégier les merceries aux supermarchés, pour ne pas vous retrouver avec un fil qui casse et des ciseaux qui accrochent.

Les essentiels :

  • Un mètre ruban pour prendre vos mesures et choisir la taille à couper
  • Une règle japonaise (règle transparente graduée d'environ 50cm x 5cm)
  • Du papier de soie pour décalquer les patrons
  • Des craies tailleur de différentes couleurs et/ou un stylo frixion (effaçable à la chaleur). Ils vous permettront de marquer des repères directement sur le tissu sans laisser de traces indélébiles
  • Du scotch si vous optez pour des patrons au format PDF ou si jamais vous voulez modifier une pièce
  • Des aiguilles pour machine à coudre. Pour démarrer nous vous conseillons d’acheter au minimum un kit d’aiguilles standards (idéales pour la plupart des tissus chaîne et trame) et un kit d’aiguilles spéciales jersey. Voici une idée des tailles d'aiguilles généralement conseillées selon les tissus :
    • 60 : tissus très fins (mousseline, organza…)
    • 70 : tissus fins (soie, doublures fines…)
    • 80 : tissus moyens (coton, lainages légers, viscose, crêpe polyester…)
    • 90 : tissus lourds (sergé, velours, lainages…)
    • 100 : tissus très lourds (tissus d’ameublement, denims, gabardine…)
    • 110/120 : Tissus très lourds et denses (cuir, toile très épaisse)
  • Du fil. On vous conseille de privilégier le 100% polyester, plus résistant, et d'avoir les couleurs les plus courantes en stock. Vous pourrez ensuite acheter au fur et à mesure les bobines parfaitement assorties à vos nouveaux tissus.
  • Des aiguilles pour coudre à la main. Elles vous seront indispensables pour certaines finitions et pour fixer les boutons.
  • Des épingles
  • Deux paires de ciseaux : une paire pour le papier, une paire pour le tissu. C’est essentiel car le papier use les lames plus vite. Si vous utilisez la même paire pour tout faire, elle risque de vite accrocher vos jolis tissus.
  • Un découseur ou découd vite, petit outil magique qui porte très bien son nom. Et oui, au début vous devrez souvent découdre pour mieux recommencer et sans découd-vite ça peut prendre trèèès longtemps.
  • Quelques épingles à nourrice pour glisser facilement un élastique dans une coulisse. 

Le matériel pas essentiel mais bien pratique quand même :

  • Un ciseau coupe-fil pour couper les fils à ras du tissu
  • Un perroquet (règle courbe permettant de tracer les arrondis)
  • Des pinces (à utiliser à la place des aiguilles sur les tissus très épais par exemple)
  • Un cutter rotatif, plus précis et rapide qu'une paire de ciseaux, mais nécessitant d'investir dans un tapis de découpe
  • Un aimant pour récupérer en quelques secondes toutes les épingles tombées sur le tapis du salon

Ça y est vous savez comment vous équiper, mais par où commencer ? Là aussi on peut vous donner quelques pistes…

Vos débuts en couture :

  1. Commencez par faire connaissance avec votre machine à coudre. Lisez le manuel (en entier) et apprenez à la faire fonctionner. Même avec les machines les plus simples ça n’est pas forcément intuitif. Cette étape vous évitera par la suite de vous arracher les cheveux à cause d’une canette montée à l’envers. Testez les différents points de base de votre machine sur une chute de tissu. Entraînez-vous à coudre droit, puis en arrondi, testez les longueurs de points...
  2. Investissez dans un manuel de couture pour apprendre le lexique de base et découvrir comment choisir, laver et couper votre tissu. Pour vous aider vous trouverez aussi un petit lexique en introduction des livrets d’assemblage de tous nos patrons.
  3. Lancez-vous ! Regardez des tutos ou prenez des cours (en ligne ou avec un professeur de couture). Prendre quelques heures de cours avec un professeur représente un certain budget mais on pense que ça vaut le coup, au moins pour vous lancer avec de bonnes bases. Ensuite les tutos et les blogs de couture peuvent prendre le relais. Internet est une mine d'or et les couturières sont nombreuses à partager leur savoir.
  4. Choisissez et réalisez votre premier projet. Pourquoi pas un accessoire type trousse ou tote bag, mais surtout un projet simple pour ne pas être découragée au premier essai. Vous pourrez ensuite très rapidement vous lancer dans la confection d’un vêtement. Vérifiez bien en revanche que le patron est adapté à votre niveau. Sur notre boutique par exemple, vous pouvez filtrer le niveau des kits couture pour être sûre de choisir un projet adapté. Vous trouverez enfin sur ce blog plusieurs tutos gratuits pour réaliser facilement de jolis accessoires.

Votre première réalisation ne sera surement pas parfaite mais sera déjà source d’une grande fierté. Et vous verrez, votre marge de progression sera visible de projet en projet. En cousant quelques heures par semaine, vous aurez déjà en quelques mois atteint un niveau intermédiaire vous permettant de coudre des projets plus complexes.

On espère que cet article vous sera utile. N'hésitez pas à nous envoyer un mail à contact@jolilab.fr si vous avez des questions.

Bonne couture et à très vite sur le blog !

Rendez-vous sur la boutique pour découvrir nos patrons et jolis kits couture...

Marie et Margot


Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés